Perspectives de Marché Mondiales


Une exposition équilibrée aux actifs risqués pour faire face à une reprise fluctuante

Comme indiqué dans nos prévisions macroéconomiques pour 2021, l’économie mondiale a fait preuve de résistance après le choc lié à la pandémie. Les politiques monétaire et fiscale sans précédent ont fourni un soutien substantiel aux économies mondiales, mais les progrès en direction de la reprise ont été inégaux. Et les progrès futurs resteront vulnérables à des contretemps. Dans ce contexte, nos vues tactiques actuelles sur l’allocation multi-actifs favorisent modestement les actifs de croissance dans les actions et les taux, en se couvrant grâce à une exposition à l’or.

Global Chief Investment Officer

Notre allocation d’actifs tactique aujourd’hui

Juste avant l’élection américaine, le groupe ‘Solutions d’investissement’ de State Street Global Advisors a intégré un “régulateur” d’exposition active aux risques à son portefeuille tactique. Avec la clarté sur les résultats des élections aux US, nous avons remis à jour les objectifs standards de risques actifs de nos modèles. L'amélioration de l'appétit pour le risque a été revue en fonction des derniers résultats d’entreprises, qui ont montré de la résistance, notamment aux US où environ 89% des entreprises, 86% de celle-ci ayant surpris positivement au niveau des BPA. En plus, la consommation est restée ferme et les indices PMI manufacturiers solides au niveau mondial suggèrent une reprise large.

Nous recommandons par conséquent une exposition équilibrée aux actifs risqués et l’évolution des pondérations au sein de notre allocation d’actifs tactique (TAA) reflète notre hypothèse de base, celle d’une reprise économique (voir Figure 1).Globalement, nous continuons de favoriser les actions mondiales, le crédit et l’or, et nous redevenons plus optimistes sur les matières premières au sens large. L’immobilier (REITs) et les obligations cœur nous semblent moins attrayantes.

Figure 1: Résumé de nos vues par classe d’actifs

Source: State Street Global Advisors Investment Solutions Group, au 10 novembre 2020.

Positionnement en matière de risques

Notre indicateur de régime de marché (MRI) indique un régime “Low Risk” au moment où nous écrivons. Les spreads de la dette risquée sont restés plutôt modérés alors que la volatilité implicite tant sur les actions que sur les devises a reculé nettement après les pics récents. Un régime à faible risque suggère que les investisseurs sont prêts à rechercher le risque et peuvent amener les marchés boursiers à produire des résultats positifs. Nous avons ainsi accru récemment notre allocation aux actifs orientés croissance, à la fois les actions et les matières premières. Nos prévisions pour les actions mondiales restent prometteuses, les facteurs macro et momentum boursier venant en soutien et compensant des valorisations tendues. De plus, la reprise économique en cours a été portée par le niveau des ventes et le sentiment sur les résultats.

  • La bonne tenue des métaux industriels et l’amélioration des fondamentaux dans l’agriculture ont compensé une certaine faiblesse de l’énergie, contribuant à l’amélioration de nos prévisions sur les matières premières. La dynamique offre/demande dans l’énergie reste mitigée, mais semble prendre un tour plus favorable.
  • Nous sommes moins enthousiasmés par le crédit high yield, car une certaine faiblesse du momentum des actions, couplée à une plus forte volatilité, pèse sur nos prévisions de rendement. De plus, le récent déplacement à la baisse de notre indicateur MRI suggère de plus grandes opportunités sur les actions, ce qui nous a conduit à ramener notre position à la neutralité en faveur des actions en général.
  • L’or demeure notre couverture tactique préférée contre des accès de volatilité; le métal précieux semble toujours attrayant au travers de tous les facteurs techniques que nous suivons. La faiblesse des taux réels et la hausse des niveaux d’endettement plaident aussi pour l’or.
  • Nous anticipons une légère hausse des taux et une courbe plus pentue pour les obligations cœur. L’amélioration du PIB au T3 rend moins probable une baisse des taux, tandis que le momentum et l’amélioration des PMI manufacturiers sont des signaux plaidant pour une hausse des taux. La pente du momentum combinée à des indicateurs économiques avancés encore dépréciés suggère une courbe plus pentue et assombrit les perspectives pour les obligations les plus longues.

Dans l’ensemble, l’évolution des pondérations de notre allocation d’actifs tactique reflète notre hypothèse de base, celle d’une reprise économique (voir Figure 2).

Figure 2 Pondérations actives de notre allocation d’actifs tactique (TAA) par classe d’actifs
10/31/17 – 9/29/20

Source: FactSet et State Street Global Advisors Investment Solutions Group (ISG), au 30 novembre 2020. La performance passée ne garantit pas les résultats futurs. Chez State Street Global Advisors, le groupe Solutions d’investissement positionne son portefeuille TAA sur la base d’un horizon de un à trois mois et les pondérations actives changent tous les mois.

Un optimisme prudent sur les actions

Nos perspectives actions restent prudemment optimistes, et nous anticipons une participation plus large entre régions. Nous continuions de préférer les actions US – notre plus forte conviction – mais désormais, nous sommes aussi surpondérés de manière modeste aux actions hors US. Les attentes sur les ventes et les bénéfices restent fortes pour les US, tandis que le momentum de cours aide toujours à contrebalancer les valorisations. Pour diversifier cette position, nous avons récemment accru notre exposition aux actions européennes et de la zone pacifique et augmenté notre surexposition aux grandes valeurs US.

  • Les valorisations des actions de la zone Pacifique sont attrayantes depuis un moment, mais l’amélioration des facteurs momentum et qualité ont raffermi les perspectives. Une gestion de la pandémie ayant comparativement bien fonctionné, l’amélioration des PMI et les subventions publiques en soutien de la dépense domestique ont aussi contribué à notre vue positive.
  • Si la valorisation des actions européennes apparaît également favorable, la région reste à la traîne en relatif. Cependant, l’amélioration du sentiment sur les ventes et les bénéfices, de même que les indicateurs macro ont permis d’améliorer notre prévision de performance sur l’Europe, tandis que les perspectives de meilleures relations commerciales entre US et zone euro et l’asymétrie haussière grâce au vaccin suggèrent un certain optimisme.
  • Nous maintenons une surpondération aux actions émergentes : l’amélioration de la croissance économique et un dollar US plus faible continuent de favoriser ce segment. De plus, le potentiel de moindres contraintes commerciales pourrait pousser dans le bon sens.
  • Les REITs restent mal orientés sur tous les indicateurs que nous regardons : cela reste notre plus forte sous-pondération au sein du portefeuille actions.

Pentification de la courbe en vue dans l’obligataire

Au sein de l’obligataire, la volatilité élevée des actions et les perspectives de pentification de la courbe ont pesé sur notre prévision pour les obligations à plus long terme et suggèrent une réduction de la duration totale de notre portefeuille.

  • Les obligations d’État hors US sont soutenues par les prévisions d’un dollar US plus faible. Même avec des rendements négatifs, les tendances récentes des devises ont amélioré nos attentes sur le rendement total.
  • Le différentiel actuel entre PIB et rendement du 30 ans ainsi que la tendance modérée de l’inflation suggèrent que les rendements hors US pourraient encore baisser.

Point de vue sectoriel

Enfin, du point de vue sectoriel, nous restons positifs sur la technologie et la consommation de base. La consommation de base apparaît attrayante suivant tous les the signaux que nous évaluons, hormis le momentum où nous constatons une détérioration. La technologie se classe au-dessus de la moyenne sur tous les facteurs sauf la value, et le secteur continue à délivrer en matière de bénéfices.

La consommation discrétionnaire reste bien positionnée sur les facteurs de momentum et de sentiment, mais ses scores plus faibles sur les valorisations, la macro et la qualité nous a conduits à nous éloigner du secteur. Les services de communication ont vu leurs données de momentum et de sentiment s’améliorer, ce qui leur redonne de l’intérêt à notre sens.

Eléments de conclusion

Nous sommes prudemment optimistes sur les perspectives d’investissement pour 2021. Cet optimisme se reflète dans la directionnalité de notre positionnement, avec une préférence pour les actions par rapport aux obligations et une augmentation récente de la pondération accordée aux actions et aux matières premières.

Nous nous attendons à une amélioration de la croissance en 2021, mais les risques et les incertitudes vont évidemment persister, notamment les risques liés au timing de la distribution des vaccins et les incertitudes concernant les politiques de l’administration Biden. De plus, même si les attentes sur l’inflation sont restées modestes jusqu’ici, la politique monétaire accommodante va se poursuivre; des pressions inflationnistes pourraient apparaître et devront être surveillées. Enfin, les espoirs d’un stimulus budgétaire à court terme se sont améliorés, ce qui pourrait doper les actions, mais pourrait avoir un impact sur l’inflation. Alors la reprise se poursuit et que la résistance des marchés mondiaux va être de nouveau testée dans les mois à venir, nous surveillerons de près l’évolution de la situation.


SPDR ETFs: comment jouer ce thème?

Préférence pour les Actions américaines et la région Pacifique

SPDR S&P 500 UCITS ETF (Dist) (SPY5 SE)


Secteurs pour jouer tendance de long terme en se protégeant de nouvelles vagues pandémiques

SPDR MSCI World Technology UCITS ETF (WTEC SE)
SPDR MSCI World Communication Services UCITS ETF (WTEL SE)
SPDR MSCI World Consumer Staples UCITS ETF (WCOS SE)

Exclusivement destiné aux investisseurs institutionnels/professionnels.

Vous devez obtenir et lire le prospectus et le document d'information clé pour l'investisseur (DICI) de SPDR avant d’investir, disponibles sur www.ssga.com. Ceux-ci comprennent des informations complémentaires concernant les fonds SPDR, y compris des informations relatives aux coûts, aux risques et où les fonds sont autorisés à la vente.

3341780.7.1.EMEA.INST
Exp. Date: 31/12/2021
© 2020 State Street Corporation. Tous droits réservés.